Skip to content

Une heure avant la mort de mon frère 

Compagnie Sur le fil (35)

Daniel Keene - 

Drame à huis-clos

Une heure...C'est le temps qu'il reste à Martin avant d'être pendu.
Une heure avant sa mort...c'est le moment choisi par Sally, sa sœur, pour lui rendre visite après plusieurs années sans nouvelles.
Entre Sally et Martin, c'est une histoire d'amour, de haine et de passion.
Durée : 1 H 40
Public :
adulte

Une heure. C’est le temps qu’il reste à Martin avant son exécution.

Une heure avant sa mort… C’est le moment choisi par Sally, sa sœur, pour lui rendre visite après  plusieurs années sans nouvelles.

Entre Sally et Martin, c’est une histoire d’amour, de haine et de passion. Un rapport fraternel  complexe où se mêlent désir, cruauté, pardon, peur, solitude…. C’est l’heure des confessions, des règlements de comptes, des souvenirs. Des souvenirs qui se  répondent et s’entrechoquent. Chacun découvre la version de l’autre, ses perceptions, ses doutes et  pour se quitter en paix, ils vont devoir parler de ce qui les tourmente depuis des années.

Car c’est de faire la paix dont il est question…

Pour Martin, la paix avant de mourir.

Pour Sally, la paix pour avancer.

Mise en scène : Thierry Beucher
Avec :

Barbara ANDRE – Yan LEONE

REPRÉSENTATION
Samedi 17 juillet à 18 H 30

Salle Ste Anne
12, rue Ste Anne
Saint-Malo intramuros

TARIFS/ BILLETTERIE

7€/Spectacle // 4€ (demi tarif – 12 ans)*
PASS 1 JOUR :
12€ // 6€ (demi tarif – 12 ans)
PASS 2 JOURS :
20€ // 10€ (demi tarif – 12 ans)
PASS 3 JOURS :
25€ // 12€ (demi tarif – 12 ans)
PASS 4 JOURS :
30€ // 15€ (demi tarif – 12 ans)

*Sauf DRÔLES DE MALOUINS : 9€ (tarif plein) // 6€ (tarif réduit) // gratuit (- 12 ans)

En savoir +

ATTENTION : ACCES AUX SALLES PAR ORDRE D’ARRIVEE ET DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES, PAS DE RESERVATION POSSIBLE.
MESURES SANITAIRES

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE DANS LES SALLES DE SPECTACLES.

GEL HYDRO-ALCOOLIQUE À DISPOSITION SUR LES SITES.

En fonction de l’évolution de la situation, des modifications pourront être apportées à la programmation. Dans ce cas, les organisateurs feront bien évidemment tout leur possible pour limiter la gêne occasionnée.